31/03/2019
GFME actualité 544
Page accueil
Suite
Actualité de la recherche scientifique 544 sur les glioblastomes



Deuxième chirurgie pour glioblastome récurrent, vue d'ensemble concise de la littérature courante

Actualité n° 544 du 28/01/2016

Actualité précédente 543

Actualité suivante 545

Article original

Deuxième chirurgie pour glioblastome récurrent, vue d'ensemble concise de la littérature courante.

Auteurs : Montemurro N1, Perrini P2, Blanco MO3, Vannozzi R 2.1Department of Neurosurgery, Azienda Ospedaliera Universitaria Pisana (AOUP), University of Pisa, Pisa, Italy. Electronic address: montemurronic@hotmail.com. 2Department of Neurosurgery, Azienda Ospedaliera Universitaria Pisana (AOUP), University of Pisa, Pisa, Italy. 3Hospital Universitario Virgen Del Rocío, Seville, Spain.

Résumé :

Le traitement optimal pour le glioblastome récurrent continue à évoluer. Cependant, il n'y a actuellement aucun consensus dans la littérature sur le rôle d'une réopération dans la gestion de ces malades. De nombreuses études fournissent l'évidence d'une meilleure survie chez les malades avec glioblastome récurrent réopéré, alors que d'autres études ne rapportent qu'un avantage très limité d'une seconde chirurgie dans le cours clinique. Dans cette étude, basée sur les précédents rapports, nous avons tenté d'analyser le rôle d'une réopération chez les malades avec glioblastome récurrent, de mesurer la survie totale depuis le diagnostic, la survie sans progression et la qualité de vie. En utilisant le site PubMed et les bases de données Ovid et Medline, nous avons examiné la littérature des dernières sept années, en trouvant un total de 28 études et 2279 malades qui ont subi deuxième chirurgie qui ont été inclus dans notre analyse. La survie totale médiane générale à partir du diagnostic et la survie médiane à partir de la 2ème chirurgie sont de 18,5 mois et 9,7 mois, respectivement. L'étendue de la résection à la réopération améliore la survie totale, même chez les malades avec résection total ou partielle à la 1ère opération. Le statut de karnofsky préopératif, l'âge des patients sont des prophètes importants d'une plus longue survie, c'est la raison pour laquelle les plus jeunes malades avec un bon statut de karnofsky préopératif pourraient bénéficier d'avantages d'une réopération.

Pubmed : 26811867


Accueil