25/10/2022
GFME actualité 353

Page accueil
Suite
Actualité de la recherche 353 sur le glioblastome



La livraison par adénovirus, d'un petit fragment d'ARN ciblant le facteur de croissance bFGF a réduit la phosphorylation de STAT3, induit la dépolarisation des mitochondries et induit l'apoptose des cellules de gliome

Actualité 353 du 13 septembre 2011

Actualité précédente 352

Actualité suivante 354

Article original

Auteurs : Liu J, Xu X, Feng X, Zhang B, Wang J.

Résumé :

Le glioblastome a un pronostic sombre essentiellement dû à sa prolifération agressive dans le cerveau générée par les mécanismes moléculaires complexes. Une cible prometteuse dans le glioblastome est le facteur de croissance du fibroblaste de base (bFGF) qui correspond avec la croissance, la progression et la vascularisation des gliomes malins humains.. Précédemment, nous avons rapporté une activité antitumorale considérable effectuée par le pransport par adénovirus ciblant bFGF d'un petit fragment d'ARN importun (  (Ad-bFGF-siRNA) dans un gliome, in vitro et in vivo. Cependant, les mécanismes d'action sont inconnus. Le facteur de transcription STAT3 ( Signal transducer and activator of transcription 3) est souvent actif dans le glioblastome et correspond positivement avec les grades des gliomes. De plus, STAT3 est un carrefour de convergence de plusieurs chemins de la signalisation activé par des facteurs de croissance multiples comme un facteur de la transcription spécifique, et/ou cytokines. Par conséquent, nous avons supposé que l'inhibition de la prolifération et énumération de l'apoptosis par Annonce BFGF-SiRNA peuvent résulter de l'interruption de phosphorylation STAT3. Dans notre étude courante, nous avons trouvé cela dans les cellules de gliome U251, Ad-bFGF-siRNA met un obstacle à l'activation d'ERK1/2 et JAK2, mais pas de Src, de réduction de IL 6, réduit la phosphorylation de STAT3, baisse les niveaux en 'aval de la Cycline D1 et de Bcl-xl, et finalement il en résulte une réduction brutale de l'activité mitochondriale et une augmentation de l'apoptose mitochondrie-apparenté. Nos résultats offrent un nouveau mécanisme potentiel, Ad-bFGF-siRNA comme thérapie génétique pour les gliomes. À notre connaissance, c'est la première fois que l'on observe une régression de bFGF en utilisant la livraison par adenovirus, d'un fragment de siRNA sur bFGF et l'obtention des mécanismes sous-jacents. Par conséquent, cette découverte peut ouvrir de nouvelles perspectives pour le traitement des glioblastome.

Pubmed : 21906308

 

Accueil