13/12/2017
GFME
, thérapies

Accueil
Suite
Phytothérapie, hormonothérapie, huiles essentielles




Structure chimique du valtrate C22H30O8 avzec 2 noyés phéniques collés

La molécule de valtrate
La valériane contient du valtrate C22H30O8. On remarquera les deux noyaux phéniques collés que l'on retrouve dans les deux molécules de Chlorprazine et Quinacrine, deux médicaments efficaces dans la maladie de Creutzfeldt-Jacob.

Phytothérapie
La valériane anti-glioblastome ?

La valériane est une plante vivace connue sous plusieurs noms communs, Herbe aux chats, aux coupures, de Notre-Dame, de St-Georges ou Guérit tout. Sa racine qui seule est utilisée est riche en pinène, camphène en alcaloïdes et esters, en acides valérique et isovalérique et enfin en valéopotriates (valtrate et isovaltrate), esthers instables.

Anticonvulsiant végétal doux.
La valériane était déjà connue depuis l'antiquité comme anti-épileptique. Valeriana signifie en latin "bien se porter". La découverte récente de cliniciens américains d'une action synergique des anticonvulsiants et de la chimiothérapie dans le traitement des glioblastomes qu'ils expliquent par la production d'enzymes hépatiques confirme s'il en était besoin la nécessité de bien suivre le traitement anti-épileptique (neurontin par ex.) même en dehors de toute manifestation épileptique.

En complément au traitement classique
On utilise depuis longtemps la valériane dans les troubles du sommeil. Le principe actif réside dans les valépotriates (valtrate et isovaltrate) qui sont volatils et qu'on ne retrouve que dans les préparations spécifiques. Ces valépotriates n'existent pas dans les infusions. J'ai constaté une légère amélioration (à confirmer bien sûr) de comportement suite à une prise de 120 milligrammes/jour.

Un essai qui n'engage à rien
La valériane ajoutée au traitement classique améliore la vie quotidienne des épileptiques, en contribuant à la prévention des crises. On sait qu'elle a des propriétés anticonvulsiantes et antiépileptiques. On peut prendre de la Spasmine (120 mg de valériane) le soir 1/2 heure avant de se coucher.

Effets secondaires
A faible dose aucun effet secondaire connu.
Pas d'infusions ni huiles
Il ne sert à rien de prendre des infusions, les principes actifs n'existant pas dans cette préparation. Les comprimés contiennent de l'extrait sec de racine dont 20% de valépotriates et 0,5% d'acide valérique

Efficace ??
A ce jour les mécanismes d'action des valéopotriates sont inconnus. A chacun de voir s'il y a une amélioration.

Hormonothérapie
La mélatonine

(N-acéthyl-5-méthoxytryptamine). Depuis toujours aux Etats-Unis, les patients atteints de tumeurs du cerveau prennent de la Mélatonine.
Les besoins journaliers sont de 3mg/jour. La Mélatonine est une hormone dérivée de dégradation de la Sérotonine (hormone sécrétée dans le tissu cérébral et ayant une action vasoconstrictive et antidiurétique) mais aussi produite par l'épiphyse du cerveau et jouant un rôle dans la reproduction. Sa découverte est récente (1958). La production de Mélatonine croit jusqu'à l'adolescence puis ralentit et s'arrête presque complètement à 45 ans. Ses effets contre le vieillissement sont à l'étude.
La Mélatonine se prend 1/2 h avant le coucher. A faible dose on ne connaît pas d'effets secondaires.
On peut se la procurer facilement par correspondance sous la forme de comprimés dosés à 3 mg pour 100F à 150F les 60 comprimés.

Une bonne adresse
Vous pouvez commander par correspondance des comprimés dosés à 3mg sur le site :
http://www.BioVea-France.com


Retour à la page générale