14/09/2018
GFME actualité de la recherche 667

Accueil
Suite
Actualité 667 de la recherche scientifique sur le glioblastome

Bévacizumab et ré-irradiation pour les glioblastomes et gliomes de haut grade récurrents, la séquence est-elle importante ?

 

Actualité 667 9 septembre 2018

Actualité précédente 666

Actualité suivante 668

Article original

2018 sept 4. doi: 10.1007 / s11060-018-2989-z. [Epub avant impression]

Bévacizumab et ré-irradiation pour les glioblastomes et gliomes de haut grade récurrents, la séquence est-elle importante ?

Palmer JD 1 , Bhamidipati D 2 , chanson A 3 , Eldredge-Hindy HB 4 , Siglin J 5 , Dan TD 6 , champion CE 7 , Zhang I 8 , Bar-Ad V 3 , Kim L 9 , Glass J 9 , Evans JJ 9 , Andrews DW 9 , Werner-Wasik M 3 , Shi W 10 . 1 Département de radio-oncologie, James Cancer Hospital et Solove Research Institute, Ohio State University Wexner Medical Center, Columbus, OH, 43210, États-Unis. 2 Collège médical Sidney Kimmel, Université Thomas Jefferson, Philadelphie, PA, 19107, États-Unis. 3 Département de radio-oncologie, Sidney Kimmel Cancer Center, Université Thomas Jefferson, Philadelphie, PA, 19107, États-Unis.

Résumé :

Nous rapportons les résultats de la plus grande cohorte à ce jour de patients recevant à la fois bevacizumab (BEV) + radiothérapie stéréotaxique fractionnée (FSRT) pour un gliome de haut grade progressif ou récurrent (HGG). De plus, la séquence de ces deux schémas thérapeutiques a été analysée pour déterminer un paradigme de traitement optimal pour les HGG récurrentes.

Méthodes :

Après l'approbation du comité d'examen institutionnel, les patients présentant un astrocytome anaplasique (AA) ou un glioblastome multiforme (GBM) de grade III confirmé par un examen pathologique et ayant subi une ré-irradiation à la récidive ont été examinés rétrospectivement. Les patients de ce groupe qui avaient reçu le bevacizumab, BEV, ont également été identifiés. La survie à partir du diagnostic initial, ainsi que de la récidive et de la ré-irradiation, ont été analysées en tant que critères d'évaluation. La date de la récidive était définie comme la date de la preuve radiographique d'une maladie progressive / récurrente. Les courbes de Kaplan-Meier ont été générées en utilisant un test de log-rank avec une valeur de p ≤ 0,05 considérée comme significative pour comparer les séquences de traitement en termes de résultats de survie.

Résultats :

Au total, 118 patients présentant une HGG récidivante / progressive (Glioblastome GBM = 87, AA = 31) avaient reçu à la fois bevacizumab + radiothérapie FSRT. Les caractéristiques des patients étaient les suivantes:
-KPS médian à la récidive de 80 (plage de 50 à 100)
-Age médian à la récidive de 57 ans.
-Délai médian de récidive / progression radiographique de 10,8 mois
- 33,1% des patients réopérés pour la récidive. 
Le délai médian entre le début du bevacizumab et celui de la FSRT était de 6,4 mois et, entre le début et la fin de la BEV de 5,1 mois. 
Pour l'ensemble de la cohorte, la survie globale médiane était de 26,7 mois et la durée de survie sans progression 13,8 mois (24,4 mois et 11,9 mois seulement pour le glioblastome). Chez les patients qui ont reçu le bevacizumab avant la radiothérapie FSRT (n = 50), la survie totale médiane OS et la TMS, survie de récidive respectivement de 25,2 et 13,3 mois. Chez les patients recevant d'abord une radiothérapie FSRT (n = 56), la survie totale médiane et la MST de récidive étaient de 28,8 mois et 13,9 mois, respectivement. Le séquençage de BEV et de FSRT à la récidive n'était pas significativement associé à la survie globale (p = 0,08) ou à la survie médiane de la récidive (p = 0,75).

Conclusions :

La combinaison de la radiothérapie stéréotaxique FSRT et du bevacizumab pour les gliomes de haut grade HGG récidivant ou progressifs donne des résultats prometteurs en termes de survie globale et de survie après récidive. La combinaison de ces modalités de traitement semble améliorer les résultats historiques de chaque traitement seul. Les résultats de cette étude appuient l’essai RTOG en cours portant sur la combinaison du bevacizumab et de la radiothérapie FSRT pour les gliomes de haut grade récurrents.

Mots clés : Bevacizumab, Ré-irradiation, glioblastome ou gliome de haut grade récurrents, Survie totale et survie après récidive constatée

 

Pubmed : 30182159

 

Accueil